MON HISTOIRE

 Bélène Paris c’est aussi mon histoire… Déjà toute petite, je m’amusais à dessiner des collections que j'essayais de vendre à ma mamie. Ce qui me passionnait c’était de créer de belles pièces qu’on a envie de porter. Et bien qu’ayant chassé ce rêve de ma tête, il m’a toujours poursuivie…

 

     Ce rêve m’a poussée à déménager à Paris et à faire une école de mode. Cette dernière a été pour moi une étape indispensable car je ne me voyais pas créer des vêtements sans en comprendre la fabrication…

 

     C’est donc à 24 ans après 3 ans passés à coudre, patronner et dessiner que je décide enfin d’OSER créer ma marque de patrons de couture, Bélène Paris. J’ai commencé par dessiner les pièces dont je rêvais depuis toujours puis j'en ai fait des patrons de couture qui j'espère vous feront rêver à votre tour. 

J'aimerais un jour diversifier ma marque en vous proposer à la fois des patrons de couture mais aussi des vêtements éthiques Made In France et des coffrets couture

Bélène Paris, ce sera des patrons de couture élégants, travaillés, sensuels et originaux du 34 jusqu'au 50, d'un niveau débutant à avancé (selon les patrons) !

 

Myriam, fondatrice de Bélène Paris

LA PASSION DU FAIT-MAIN ET DE LA COUTURE

Mon ambition est de vous transmettre le plaisir de faire quelque chose que l'on a fait soi. Coudre mes patrons, c'est coudre de manière de plus en plus experte et professionnel, en terme de finitions et de résultat final. Avec moi, le but est de coudre un vêtement comme il est fini dans le commerce, et même mieux. 

UN PATRON, PLUSIEURS POSSIBILITÉS

Avec mes patrons de couture, j'aimerais vous faire comprendre que un patron n'est pas à suivre à la lettre. Dans chaque livret, je vous pousse à aller plus loin en terme de hacks, d'adaptations, de modélisme pour faire du modèle un vêtement façonné à votre image, à vos goûts et à votre morphologie. 

COUDRE SA GARDE-ROBE, C'EST ÉTHIQUE ! 

En créant une marque de patrons de couture, j'aimerais aussi participer à agrandir la communauté couture en proposant plus de choix. Car coudre pour soi, c'est éthique. On peut choisir ses matières de récup et/ou écolo, éviter le gâchis, faire une toile pour ne pas gâcher du tissu et aussi passer tellement de temps à un vêtement qu'on a vraiment envie de le porter. Que des choses que l'on ne peut pas contrôler ou faire lorsque l'on achète dans les marques de prêt-à-porter "Fast-fashion".

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

  • Instagram
  • Pinterest
  • YouTube
  • Facebook

© 2020 par Bélène Paris